Août 2012

L'organisation du mariage surprise

Enfin la véritable explication de mon absence prolongée de la blogosphère: l'organisation d'un mariage surprise!


Tout commence par le mariage de mes parents le 11 août 1990. Ma mère était enceinte de moi, et sa propre mère a tout fait pour que la belle robe blanche ne soit pas au coeur de la cérémonie. Enfin, voilà l'histoire que j'ai entendu pendant toute mon enfance au sujet de ce mariage. Mes parents sont encore ensembles, et contrairement aux habitudes, ma soeur, mon frère et moi, avons décidé en 2011 de remarier nos parents. Remettre à nouveau la bague au doigt à sa femme peut paraître simple, mais quand on décide de ne pas prévenir la mariée de ce re-mariage, cela devient compliqué. On a bien sûr mis sous la confidence notre père, pour ne pas rendre la chose impossible. Alors suivez étapes par étapes l'organisation de ce mariage hors-norme et découvrez la vidéo de ma mère qui apprend deux heures avant la cérémonie qu'elle va se marier...

1ère étape: La robe blanche de princesse

C'est la plus grande difficulté de ce mariage surprise: faire essayer une robe de marié à une femme qui ne pense pas se marier. De plus, cette robe devait être celle de ses rêves, et non celle qu'elle avait eu lors de son premier mariage. J'ai pris le prétexte du mariage de ma soeur l'année dernière pour faire venir ma mère à Paris. Mission de la journée: trouver chacune une robe pour la cérémonie de ma soeur. Je suis donc allée à Tati, spécial mariage pour commencer ma mission mariage surprise. J'ai insisté pour que ma mère porte la fameuse robe de mariée "Allez Maman je ne t'ai jamais vu en mariée, tu étais enceinte de moi, stp stp..." Bref elle a accepté. Selon ma mère, on a fait croire à la vendeuse qu'elle allait se marier, mais la vendeuse était aussi dans la confidence. Elle devait lui faire essayer la robe et tous les accessoires pour enfin les mettre de côté à sa sortie du magasin. Je vous épargne les détails du retour en magasin pour aller chercher la robe.

MISSION ACCOMPLIE: on a la fameuse robe blanche de princesse 

2e étape: Prévenir les invités

"Allô la famille et les amis" ils sont tous venus sous la confidence, et personne n'a fait de gaffes. Imaginez réserver des locations pour tout le monde sans que ma mère le sache... C'était très dur.

3e étape: La déco, la sono et le festin

Notre principal axe était: la simplicité. Tout en rose et blanc,  la décoration de la salle, les différents buffets et même l'animation a été fait par nos petites mains. Vu que c'était organisé par les enfants, enfin nous, nous avions un budget limité.

4e étape: le coiffeur

J'ai fait croire à ma mère que sa coupe de cheveux était horrible deux semaines avant le jour j "Maman j'ai étais obligé de prendre rendez-vous pour toi chez le coiffeur car là c'est vraiment horrible". Tout le monde a joué le jeu et même la coiffeuse. En plus, le jour du re-mariage était la même date que leur premier mariage. Autrement dit, au moment du passage à la couleur et à la coiffure, elle me dit "ce soir on va organiser un barbecu pour fêter nos 23 ans de mariage" et la voilà à parler à la coiffeuse qu'elle aimerait bien se remarier... A ce moment là, je me suis dit "elle ne s'imagine même pas que dans 3h son souhait va être réalisé".

L'ultime étape: le mariage

Nous remontons vers la maison, sur le chemin on décide de lui bander les yeux. Même au moment de l'habillage, elle n'a aucun soupçon qu'elle va se remarier. Elle pense qu'on la déguise pour une connerie. On décide enfin d'enlever son bandage et de lui montrer face au miroir le conte de fée qu'elle a toujours rêvé (voir la vidéo). La cérémonie a été faite en plein air, avec la présence d'un de leur ami proche québécois en guise de prêtre. La voilà plongée dans une rangé d'invités dont elles ignorait leur présence. 

Entre émotions et amusements, ma mère à danser toute la nuit avec la robe blanche qu'elle rêvait depuis longtemps.

J'espère que vous me pardonnerai de m'être consacrée au plus beau moment de sa vie en dépits de mon site.

Mille bisous!!!

 

Suivez-moi sur ma page FB ici

Un look spécial "Récup" qui tourne à la catastrophe

Aujourd'hui c'est un look qui ne m'a coûtée que 3 euros que je veux partager avec vous. Les 3 euros correspondent au prix de l'acquisition de la jupe pendant les soldes, le reste ce n'est que de la récupération. Belle maman m'a offerte une ceinture qu'elle portait dans les années 70. Elle est juste splendide et indémodable. Large et noire, elle permet de bien accorder la jupe au haut. Pour le top noir, j'ai récupéré les fringues d'une femme qui voulait s'en débarrasser. Et le collier en perles nacrées, il a juste été nécessaire de fouiller dans les boites de maman. Pour tout vous dire j'étais assez fière de mon look issu de mes "récup", mais par contre au niveau confort, cette tenue a été horrible à porter. L'élastique de la jupe associée à la ceinture, faisait remonter tout le temps ma jupe. Un peu de vent, et voilà mes fesses connues du grand public. Mais ce n'est pas fini... Pour que le top très très court reste bien sous la ceinture, il fallait toujours que je tire dessus, le seul hic, c'était l'ampleur du décolleté ensuite. Une paire de talons en plus et cela aurait viré à la catastrophe! Bref, une tenue où je tirais d'un côté et qui repartait de l'autre. Tout ça pour vous dire qu'esthétiquement ma "récup" a été un succès mais pour le reste...mouais...enfin...voilà quoi...

Jupe Jennyfer
Top Récup
Ceinture Récup
Collier Récup
Chaussures Chaussea 

Un léopard dans la jungle

J'ai fait des petites bouclettes avec mon lisseur. Alors voilà un petit look plus sophistiqué que d'habitude. Bisous les filles...

Robe Jennyfer
Serre-tête Newlook
Chaussures La halle aux chaussures 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×